Le 22 octobre 12 jeunes sont partis en vélo à la recherche de Saint-Namphaise. En direction de Saint Chels puis de Cabrerets en passant par le Causse. Ils ont fait étape le soir au gîte de La Flèche Bleue non loin de Sauliac-sur-Célé.

Durant cette première journée la pluie était au rendez-vous, mais la bonne humeur aussi ! Pour la plupart c’est la grande découverte, le relief de la région n’est pas facile mais la cohésion de groupe nous permet d’avancer. Comme on dit “seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin. Arrivées là-haut, sur le Causse, nous prenons le temps d’admirer les paysages et la faune qui nous entoure. Le midi nous attendait un pique-nique qui se faisait attendre, afin de repartir ensuite avec le plein d’énergie.

Les chemins forestiers et les petites routes lotoises étaient les bienvenues pour profiter pleinement de notre escapade vélocipédique. Vers 14h30 nous venons à bout de la dernière montée. Dans un élan de joie nous descendons la grande descente qui nous mènent au gîte.

Le deuxième jour sous le signe du vent et de la pluie était l’occasion de se reposer au chaud. Le matin c’est préparation du cinéma et élaboration du journal de bord pour les uns et faire les courses pour les autres. Le midi nous avons le droit à la fameuse raclette, plat convivial surtout quand l’on doit partager un poêlon à deux. Puis entre deux nuage nous sortons prendre l’air pour jouer à la gamelle et à la sardine pour digérer.

15h30 le cinéma ouvre ses potes, nous prenons places dans des fauteuils “confortables” et avons la chance d’être servi en pop-corn. Le film projeté est “Raoul Taburin”, l’histoire d’un spécialiste en réparation de vélos. Toutefois, il cache un secret qui le hante : il ne sait pas en faire. Le soir nous rentrons au gîte en passant par le bord de la rivière qui coule entre les falaises de la vallée du Célé. Un bon repas chaud et des lits douillets nous attendent avant d’entamer la dernière journée et de revenir à Cajarc.

Driinnngg ! 8h tout le monde debout ( surtout les animateurs aha), direction le petit-déjeuner. Après avoir prit des forces pour la journée le rangement des chambres est de rigueur. Ensuite s’impose une petite révision de nos montures et une dernière photo avant le grand retour. 10h nous sommes partis ! Impressionnés par le courant du Célé après les fortes pluies nous prenons le temps de regarder les beaux paysages qui nous entourent jusqu’à Bouzies. A Bouzies le chemin de halage est un grand passage de notre séjour. Les enfants sont impressionnés par ce sentier creusé dans la roche et nous réussissons à passer en vélo.

Les enfants motivés comme jamais filent tout droit vers Cajarc en longeant le Lot. Heureusement qu’il y a le repas du midi pour couper leur rythmes effréné ! L’après-midi nous repartons sous la pluie et éviter les flaques d’eau devient impossible. La partie de manivelle se transforme en moment de joie et de rigolade malgré la pluie, et tout le monde à pied. Cajarc se rapproche et la dernière difficulté du séjour est passée. Un sentiment de fierté et de joie nous envahie et l’on s’exclame de vive voix au passage de la pancarte nous indiquant l’entrée de cajarc.

Un grand banquet nous attendez avant de retrouver les parents. Lessivés nous rentrons tout de même sales de la tête aux pieds…